La différence entre opacité et flux dans Photoshop

PARTAGER

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

DÉBUTANT

16 MINS

ALEXANDRE DE VRIES

La différence est minime entre opacité et flux dans Photoshop, on a souvent tendance à mettre de côté le flux (car l’opacité est simple) ou à tout simplement à confondre les deux réglages. Et pourtant cette différence peut apporter beaucoup à votre façon de peindre sur vos photos, dans Photoshop.
 
Une fois cette la différence comprise, et acquise, entre opacité et flux dans Photoshop cela peut faire varier l’application et la révélation de vos effets sur vos photos, sur vos calques de réglages et plus précisément sur vos masques de fusion.
 
Une fois que nous sélectionnons le pinceau dans Photoshop, nous avons le choix dans la barre d’option entre le diamètre, la dureté et ensuite sur l’opacité et le flux.
Voyons comment tirer avantage de opacité et flux dans Photoshop, deux réglages bien distincts pour nos effets.

OPACITÉ et FLUX dans Photoshop

Nous sommes dans Photoshop et nous allons essayer de voir comment on peut essayer de tirer avantage de la différence etntre opacité et flux dans Photoshop et surtout sur notre manière de peindre, de dessiner sur nos photos.
Avant de commencer, pour décrire le réglage flux dans Photoshop, je dirai que c’est plus un réglage naturel,
tandis que l’opacité dans Photoshop, je dirai que c’est un réglage numérique.
 
  • Le flux permet d’additionner l’opacité en peignant sur une couche, à chaque nouveau passage de pinceau.
  • L’opacité permet d’additionner l’opacité en peignant sur une couche, à chaque nouveau coup de pinceau.

Opacité dans Photoshop

Avant de s’embarquer dans des explications trop compliquées sur un projet avec des effets trop complexes… Faisons simple, car il n’y a pas de raison de faire compliqué.
Débutons avec la souris, car tout le monde possède (normalement) une souris à la maison.
 
Commençons avec l’opacité, avec un flux à 100% et une couleur noir :
  1. Si j’utilise une opacité à 50%, il me faudra 2 coups de pinceau bien distincts pour atteindre 100% d’opacité.
  2. Si j’utilise une opacité à 20%, il me faudra 5 coups de pinceau bien distincts pour atteindre 100% d’opacité.
  3. Si j’utilise une opacité à 5%, il me faudra 20 coups de pinceau bien distincts pour atteindre 100 d’opacité.
Par conséquent, il me faudra faire à chaque fois, un nouveau clic avec mon pinceau pour additionner une nouvelle couche d’opacité.
On peut donc conclure, qu’il est difficile d’obtenir un dégradé fluide et harmonieux avec le réglage opacité.

Flux dans Photoshop

Continuons avec le flux, avec une opacité à 100% et une couleur noir :
  1. Si j’utilise un flux à 50%, il me faudra 2 passages de pinceau pour atteindre 100% d’opacité.
  2. Si j’utilise un flux à 20%, il me faudra 5 passages de pinceau pour atteindre 100% d’opacité.
  3. Si j’utilise un flux à 5%, il me faudra 20 coups de pinceau bien distincts pour atteindre 100 d’opacité.
Par conséquent, il me faudra faire à chaque fois, un nouveau passage avec mon pinceau pour additionner une nouvelle couche d’opacité.
On peut donc conclure, qu’il est plus facile d’obtenir un dégradé fluide et harmonieux avec le réglage flux.
 
Astuce workflow peinture, utiliser les raccourcis claviers pour définir rapidement l’opacité de votre outil (ici le pinceau).
  • de 0 à 9 sur votre paver numérique, définit l’opacité du pinceau.
  • de 0 à 9 avec la touche Shift enfoncée, définit le flux du pinceau.
 
Exemple :
  • 5 définit l’opacité et le flux à 50%.
  • 0 définit l’opacité et le flux à 100%.
  • 25 définit l’opacité et le flux à 25%.
  • 05 définit l’opacité et le flux à 5%.
Attention à ne pas confondre avec l’opacité du calque, qui lui va définir l’opacité des pixels déjà présents sur le calque actif.

opacité et flux dans Photoshop

Plus complexe, combinons maintenant l’opacité avec le flux dans Photoshop.
Cette fois-ci, on peut prendre la tablette graphique (pour ceux qui en ont une). Pour les autres, vous pouvez continuer avec la souris, ça marche aussi.
 
Commençons avec l’opacité à 50% et le flux à 10%.
Le premier passage peint 10% de 50%. A chaque nouveau passage j’additionne 10% au précédent 10%, mais je ne dépasse jamais 50% d’opacité.
Il me faudrait faire un deuxième coup de pinceau pour atteindre 100%. Mais attention, je peins toujours à 10% de 50% d’opacité.
 
Le deuxième clic me permet d’envisager d’atteindre 100% d’opacité, le flux lui est toujours à 10%.

Astuce

Pour ceux qui utilise la tablette graphique, je vous invite à ouvrir le panneau des Paramètres de forme (raccourci F5).
 
Pour ceux qui cherchent encore la touche F5, je vous invite à vous rendre dans l’onglet Fenêtre et à sélectionner Paramètres de formes.
Activer l’option Transfert et à sélectionner Variation du flux « Pression de la plume ».
Pour ceux qui le souhaitent, et en ressentent le besoin, vous pouvez aussi activer la variation de l’opacité. Testez indépendamment chacun des réglages, avant e les marier, afin de bien comprendre leurs impacts respectifs.

Pour finir

Le réglage opacité est très facile à comprendre, le réglage flux est plus complexe à comprendre et à utiliser au début.
 
Avec de la pratique, le flux apporte un meilleure résultat dans la façon de peindre vos effets. Il évite cet effet escalier que l’on peut observer.
 
Ce dernier permet donc d’obtenir plus de douceur et de fluidité dans ses coups de pinceaux.
Personnellement, c’est un réglage que j’adore utiliser quand je crée un dodge and burn sur mes portraits photos.
 
Alexandre De Vries, retoucheur photo et fondateur de La Retouche photo

ALEXANDRE DE VRIES

DIRECTEUR ARTISTIQUE - RETOUCHEUR PHOTO

Alexandre est directeur artistique, retoucheur photo et un grand fan de Photoshop.

Il est le fondateur du site La Retouche photo et de la chaîne Youtube La Retouche.