Comment créer un dodge and burn dans Photoshop

Créer le célèbre effet dodge and burn sur une photo

Accentuer un portrait photo

 

Le célèbre effet « dodge and burn« , tellement utilisé par les grands photographes et surtout que tout le monde raffole, permet de faire ressortir les lumières et les contrastes de notre photo. Cet effet fonctionne très bien avec les portraits puisqu’il nous aide à mettre en avant les détails et les volumes du visage, des cheveux, des plis de vêtements. Ce qui fait ressortir magiquement les volumes du sujet photo. A la base, elle était utilisé en argentique pour éclaircir les zones trop sombres et, foncé les zones trop claires d’une photo.

Mais à quoi cela sert, le plus basique à gérer les contrastes de nos photos. Elle peut aussi être utilisée pour le compositing, et nous aider à créer des ombres et de lumières cohérentes entre plusieurs éléments. 

Il existe plusieurs techniques pour obtenir le fameux dodge and burn dans Adobe Photoshop. Aujourd’hui je vous donne ma préférée, celle qui fonctionne le mieux jusqu’à présent. Je vous en montrerai d’autre très prochainement. Ou je reviendrai sur celle-ci si je trouve encore plus de subtilités, de nuances, en la perfectionnant.

 

 

Le tutoriel Photoshop

Pour commencer, on observe notre modèle photo pour comprendre d’où vient la lumière et comprendre comment elle percute le modèle. On observe donc les contrastes forts mais aussi moyens, puis les hautes lumières et les moyennes. Une fois que l’observation est complète, on peut passer à la technique.

Pour avoir une meilleure gestion sur notre projet, notre fichier psd. Je recommande de travailler sur deux calques différents, ce qui permet d’apporter plus facilement des modifications.
On commence par créer deux calques à 50 % de gris. Le premier que l’on renomme « Dodge« , et le second « Burn« .
Le calque dodge sert à faire ressortir les lumières, où l’on peint en blanc. Le calque burn sert à faire ressortir les ombres, où l’on peint en noir. On choisir un pinceau avec une forme douce, avec un flux entre 1 et 10 % afin de faire doucement ressortir les blancs et les noirs de notre modèle photo. On peut bien entendu jouer avec l’opacité pour apporter plus de variantes. Mais dans la vidéo, j’essaie de faire simple.

Pour atténuer l’effet, je recommande de sélectionner la couleur gris moyen et de repeindre par dessus. On peut bien entendu augmenter l’opacité du flux pour éviter de perdre du temps. Mais je le déconseille, cela peut être un peut trop violent.

Comme on peut s’en douter, on ne peut laisser ces calques ainsi. On va donc changer les modes de fusion pour changer l’incidence de ces deux calques sur la photo de base. On bascule ces deux calques en mode « lumière tamisée« , que l’on regroupe dans un dossier pour observer l’impact de ces derniers sur l’ensemble de l’image.

 

Pour finir

Pour conclure, on peaufine nos effets et organise ses calques pour davantage optimiser son projet. On peut ajuster nos réglages en baissant l’opacité des calques. Ou alors augmenter nos effets en créant des calques de réglages niveaux (ou courbes), que l’on modifie avec des masques d’écrêtage. On peut d’ailleurs aussi revoir l’opacité de ces derniers pour encore atténuer les effets.

Ps: Dans la vidéo, on m’a fièrement fait remarquer que j’avais inversé le nom de calques « dodge » et « burn ». Veuillez m’en excusez, je rectifierai cela dans un prochain tutoriel Dodge and Burn. 😉

 

J’espère que ce tutoriel vous a plu… dans ce cas,

  1. Laissez un gros LIKE sur la page,
  2. Partagez-le,
  3. Un commentaire, ou juste un petit mot 😉

Une réponse à “Comment créer un dodge and burn dans Photoshop

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :