Comprendre les outils dans Photoshop

Comprendre les outils dans Photoshop

Photoshop cours #004, débutant

 

Les outils permettent de travailler sur nos calques. Chaque outil à une fonction bien précise, que l’on peut régler à l’aide d’options (taille, opacité,etc). Pour apporter une modification à notre calque, il faut savoir certes ce que l’on veut faire, mais surtout choisir l’outil idéal pour exécuter au mieux la tâche..

Quand on découvre Photoshop, il est préférable de se concentrer sur seulement quatre ou cinq outils qui suffiront amplement à réaliser vos retouches photos. Ces quelques outils sont ce qu’on appelle les outils de base. Il est vrai qu’en connaissant la totalité des outils, on économise du temps car l’outil sélectionné convient parfaitement à la tâche. D’autres outils peuvent convenir, mais ils ne sont pas forcément les outils idéals pour exécuter le travail.

Ils sont regroupés dans une barre bien définie, à gauche par défaut. Chaque outil est défini par un icône qui le représente. En pointant le curseur sur un outil, on obtient l’intitulé de celui-ci (sa description). Cela permet déjà d’identifier les outils. Sous la grande majorité de chaque icône se trouve une petite flèche. Elle indique qu’il est alors possible d’accéder aux sous-outils, des outils masqués. C’est, généralement, le même outil mais avec une option différente.

Sous la vidéo, retrouvez tous les outils et leur signification. Vous pouvez d’ailleurs retrouvez en page un visuel fourni par Adobe sur tous les outils et chaque raccourcis. Je vous conseille de le télécharger et de le mettre sur un coin de votre bureau 😉

 

 

Pour naviguer

  •  La navigation (V) : permet de déplacer ou plusieurs éléments qui se trouvent sur un calque, ainsi que des sélections et des repères.
  •  Main (H) : permet de se déplacer sur une image, sans avoir à dézoomer.
  •  Rotation de l’affichage (R) : faire une rotation sur le document.
  •  Zoom (Z) : permet d’agrandir et de réduire l’affichage d’un document.

 

Pour sélectionner

  •  Les formes de sélection (M) : permet de sélectionner à partir d’une forme géométrique (rectangle, ellipse).
  •  Les lassos (L) :  permet de dessiner des sélections de formes libres, magnétiques et droits (polygonale, magnétique).
  •  La baguette magique (W) : permet de sélectionner des zones de couleurs identiques ou de contrastes identiques.
  •  La sélection rapide (W): permet de « dessiner » rapidement une sélection à l’aide d’un pinceau.

 

Pour recadrer

  •  Recadrage (C) : permet de recadrer un document, de réaliser une rotation et de corriger une perspective.

 

Pour retoucher

  •  Correcteur localisé (J) : permet de supprimer une imperfection avec un motif ou un échantillon.
  •  Correcteur (J) : permet de corriger des imperfections, en « peignant ».
  •  Pièce (J) : permet de corriger une imperfection avec un échantillon.
  •  Œil rouge (J) : permet de supprimer le reflet rouge dans l’œil (dû au flash).

 

  •  Tampon de duplication (S) : permet de reproduire une région sélectionnée.
  •  Tampon de motif (S) : permet de peindre en utilisant une région sélectionnée.

 

  •  Gomme (E) : permet d’effacer des pixels sur un calque.
  •  Gomme d’arrière-plan (E) : permet de rendre une zone transparente par glissement de la souris.
  •  Gomme magique (E) : permet d’effacer les zones de couleurs en aplat et de les rendre transparentes d’un seul clic.

 

  •  Goutte d’eau : permet de flouté les pixels.
  •  Netteté : permet d’accentuer la netteté des contours d’une image.
  •  Doigt : permet d’étaler les pixels sur une image.

 

  •  Densité – (O) : permet d’éclaircir certaines zones de l’image.
  •  Densité  (O) : permet d’obscurcir certaines zones de l’image.
  •  Eponge (O) : permet de modifier la saturation des couleurs d’une zone de l’image.

 

Pour peindre

  •  Pinceau (B) : permet d’appliquer une couleur, par touches successives.
  •  Crayon (B) : permet de dessiner des tracés aux bords nets.
  •  Remplacement de couleur (B) : permet de remplacer une couleur sélectionnée par une autre couleur.
  •  Forme d’historique (Y) : permet d’appliquer des touches de peinture reproduisant différents styles de peinture, à partir d’un état ou d’un instantané sélectionné.

 

  •  Dégradé (G) : permet de créer des dégradés ou des transitions linéaires, circulaires, inclinées, réfléchies et en forme de losange entre les couleurs.
  •  Pot de peinture (G) : permet d’appliquer de remplir un document ou une zone sélectionnée avec la couleur de premier plan.

 

Pour écrire

  •  Texte (T) :  permettent de saisir du texte.
  •  Masque de texte (T) : permettent de créer une sélection épousant la forme du texte.

 

Pour dessiner

  •  La plume (P) : permettent de réaliser des tracés aux contours lisses.
  •  Les formes et traits  (U) :  permettent de dessiner des formes et de tracer des lignes dans un calque simple comme dans un calque de forme.
  •  Forme personnalisée (U) : permet d’appliquer des formes personnalisées à partir d’une liste.

 

Pour mesurer/ annoter

  •  Pipette (I) : permet de prélever les couleurs d’une image.
  •  Échantillonnage de couleur (I) : affiche les valeurs de couleur pour quatre zones maximum.
  •  Règle (I) : permet de mesurer les distances, les positions et les angles.
  •  Annotation (I) : crée des annotations qui peuvent être jointes à une image.
  •  Comptage (I) : compte les objets d’une image (Photoshop Extended uniquement).

 

Pour la 3d

  •  Rotation de l’objet 3D : pivote l’objet autour de son axe x (déplace l’objet et non la caméra).
  •  Enroulement de l’objet 3D : fait pivoter l’objet autour de son axe z (déplace l’objet et non la caméra).
  •  Panoramique de l’objet 3D : applique un panoramique à l’objet dans la direction x ou y (déplace l’objet et non la caméra).
  •  Coulissement de l’objet 3D : déplace l’objet latéralement lorsque vous faites glisser horizontalement, ou vers l’avant et arrière lorsque vous faites glisser l’objet verticalement.
  •  Mise à l’échelle de l’objet 3D : augmente ou réduit l’échelle de l’objet.
  •  Rotation de la caméra 3D : tourne autour de la caméra dans la direction x ou y (déplace la caméra et non l’objet).
  •  Enroulement de la caméra 3D : fait pivoter la caméra autour de l’axe z (déplace la caméra et non l’objet).
  •  Panoramique de la caméra 3D : effectue un panoramique avec la caméra dans la direction x ou y.
  •  Déplacement de la caméra 3D : déplace latéralement lorsque vous faites glisser horizontalement, ou vers l’avant et l’arrière lorsque vous faites glisser verticalement.
  •  Zoom de la caméra 3D : rapproche ou éloigne le champ angulaire.

 

Pour finir

Les premiers mois, voir la première année sur Photoshop, il est possible de travailler avec seulement 5 outils (les outils de base). C’est en se faisant la main sur plusieurs photos, qu’on découvre ce qu’on peut faire des outils. C’est à partir de là, qu’on commence à imaginer ce qu’on peut en faire, il ne manque plus que l’imagination, et un peu (pas mal) de patience. Ces 5 outils peuvent amplement suffir à réaliser de superbes réalisations. Il faut juste prendre le temps d’essayer plusieurs choses/ plusieurs techniques avec ces outils.

Les 5 outils de base :

  • La navigation (V),
  • Le pinceau (et la pipette Alt),
  • les formes de sélections (M),
  • Les lassos (L)
  • Le tampon (S).

 

Et comme promis, voici un fichier sur tous les raccourcis d’Adobe Photoshop. Photoshop donne tous les éléments pour apprendre facilement et simplement le logiciel. Je vous conseille de l’imprimer et de le mettre de côté. Ou de l’épinglé sur le mur, au dessus de son écran, c’est une excellente idée ! 😉

 

Les outils dans Photoshop par Adobe, sur le blog La Retouche photo.

 

J’espère que ce tutoriel vous a plu… dans ce cas,

  1. Laissez un gros LIKE sur la page,
  2. Partagez-le,
  3. Un commentaire, ou juste un petit mot 😉

2 Réponses à “Comprendre les outils dans Photoshop

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :