Dans ce tout premier cours, nous allons voir ensemble comment s’approprier l’interface dans Photoshop afin de se sentir à l’aise pour retoucher ses photos. Cela passe avant tout par un espace de travail clair, pour chacun d’entre nous. On va adapter notre espace de travail, de telle façon à produire dans les meilleures conditions.

Photoshop est un logiciel extrêmement puissant, avec lequel l’unique limite est notre imagination. Aux premiers abords, il peut paraître très complexe. Cependant, grâce à lui, il est facilement possible de faire d’incroyables tours de magie en seulement quelques clics. Accessible à tout le monde, à tous niveaux confondus. Mes astuces, je vais les partager avec vous, ici, sur ce blog…

Pour commencer, il suffit de quelques explications simples et détaillées afin de retoucher vos photos le plus aisément possible, sans prise de tête, sans s’arracher les cheveux.

Mes débuts

Cela fait maintenant quelques années que j’utilise Photoshop, depuis la version Photoshop 7.0 pour être plus précis.

J’ai ressenti le besoin de revenir aux bases du logiciel, de les approfondir et de les améliorer avec vous. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous partager mon expérience, dans le but de progresser ensemble et de partager nos progrès.

Dans un premier temps, on doit commencer par le commencement, histoire que vous ayez de solides bases pour démarrer… Et vous évitez les erreurs que j’ai commises avec un enseignement inadéquat ! Je ne vais pas rentrer dans la controverse des écoles d’art ou de design, même si je pense vous en reparler plus en détails un jour…

Mon premier cours sur Photoshop : 

Je me souviens encore de la toute première fois où j’ai dû ouvrir Photoshop. « Mais qu’es-ce que c’est que ce bordel ? » Je regardais à droite, à gauche, en haut, en bas, il y avait des boutons partout ! » Bon, pour remettre les choses dans leur contexte, à l’époque je savais à peine faire un copier/coller, véridique ! Mon expérience sur un ordinateur se résumait à utiliser la messagerie MSN, écouter de la musique (sans savoir en télécharger) et écrire des exposés sur Word. Pitoyable !

Je me revois parfaitement en cours d’infographie, à harceler ma voisine de questions pendant des heures :

  • « Comment on créé un nouveau calque ? »
  • « De quelle façon on supprime un calque ? »
  • « Tu m’expliques comment tu fais ça ?? »
  • « Pourquoi j’y arrive pas ??! »

J’ai d’ailleurs toujours dit à mes parents que je ne bosserai (dans ma vie professionnelle) jamais sur ordinateur et que je resterai au stylo à bille et papier. Encore une belle connerie ! A l’heure actuelle, j’ai énormément de mal à passer une journée sans ordinateur. Demandez à ma copine ! 😉

Mon 1er conseil avant de t’y mettre :

Avant tout, il faut observer (apprendre à travailler son regard, comme en photo) et se demander ce que l’on veut faire, ce que l’on veut modifier. Pour cela, il faut découvrir et comprendre l’interface,  ainsi, on pourra la customiser et l’arranger comme on le souhaite.

Le but est de se sentir à l’aise pour produire et s’éclater. D’ailleurs Google l’a bien compris : travailler dans un environnement familier et fun permet d’être rassuré (zone de confort) et favorise la créa

ETAPE 01 : OUVRIR ET DÉCOUVRIR PHOTOSHOP

A l’ouverture de Photoshop, on y découvre une interface assez complexe aux premiers abords. Mais il n’en est rien après quelques minutes passées dessus. En effet, Photoshop propose plusieurs filtres, effets, paramètres et options qui se répètent plusieurs fois dans l’interface. Notre œil a donc l’impression d’être surchargé d’informations sans en comprendre le sens.

Pour cela, je te propose une petite astuce qui va tout de suite te soulager. Tu fermes tout sauf le logiciel. Tu fermes toutes les « mini fenêtres », fait un peu de ménage pour libérer de la place et prendre le temps de les découvrir une par une.

Note :

  • Il se peut, qu’à l’ouverture de Photoshop, ton interface soit différente. Ne t’inquiètes pas, ça va le faire… 😉 Ce ne sont que des fenêtres, tu les fermes toutes.
  • Si ton logiciel est en anglais et que tu ne sais pas comment le mettre en français, voici une vidéo qui te montres comment faire.
  • Si tu te demandes pourquoi mon interface est noire, toi aussi elle sera en noire à la fin du cours.
  • Pour ma part, j’aime avoir un espace de travail le plus minimaliste possible (ci-dessus), pour que je puisse me focaliser sur la fenêtre de travail et ne pas être encombré visuellement.

Cours photoshop 001_interface_copyright La retouche photo

ETAPE 02 : NETTOYER L'ESPACE DE TRAVAIL

Je te conseille, d’alléger l’interface et  de découvrir au fur et à mesure les outils et les différentes fenêtres.

Pour cela il te suffit, de décrocher les fenêtres de ses axes, à l’aide de ta souris. Tu peux observer différents symboles dans les angles des fenêtres. La croix, te permettra de fermer la fenêtre, les doubles flèches servent à cacher la fenêtre, et enfin la barre supérieure de la fenêtre te permet de la déplacer et de la placer où tu le désires en maintenant le clic.

  • Fais-toi de la place, histoire de souffler et de commencer en douceur
  • Fait l’effort de déplacer les éléments pour t’habituer à manipuler l’interface.

Cours photoshop 002_interface_copyright La retouche photo

ETAPE 03 : DÉCOUVERTE DES INTERFACES

En haut à droite, on trouve un onglet déroulant, Photoshop nous propose des espaces de travail déjà tous faits, il n’ y a plus qu’à se servir et tester.

Essayes les différentes formules, vois ce que tu y trouves. Ce n’est pas grave si tu recommences plusieurs fois. On est dans la phase découverte. Il est absolument normal que tu ne saches pas ce que le logiciel te propose, mais ça va vite venir ! Très vite !!!

Cours photoshop 003_interface_copyright La retouche photo

ETAPE 04 : CRÉER ET ORGANISER SON ESPACE DE TRAVAIL

Mais comme tu en veux plus, tu vas directement aller te servir et faire ton petit menu. 😉

Pour cela, tu cliques tout en haut dans l’onglet « Fenêtre » (Window). Tu obtiens alors, un menu déroulant avec tous les outils et les fenêtres dont tu as besoin pour faire des trucs dingues !

Les indispensables à mon goût sont :

  • Forcément, la fenêtre de calque (en bas à droite),
  • L’historique (juste au-dessus),
  • La navigation (encore au-dessus), pratique pour se déplacer et zoomer sur les détails.
  • Les outils, sans aucun doute (la barre sur la colonne de gauche),
  • Et les options des outils (sélectionnés), pour un meilleur contrôle.

Cours photoshop 004_interface_copyright La retouche photo

  • Cherche les capteurs bleus qui apparaissent quand tu mets deux fenêtres l’une à côté de l’autre,  lorsque tu souhaites imbriquer une fenêtre dans une autre ou l’une sur l’autre.
  • Organise ton espace personnelcomme si c’était ton bureau d’écolier, ou comme si tu dressais une table (assiette au centre, verre en face, couverts sur de chaque côtés).

ETAPE 05 : PETIT BONUS

Cette étape n’est pas vraiment indispensable, mais au moins tu sauras comment changer la couleur générale de ton interface. Histoire de changer de temps en temps, puis ça fait tout de suite plus pro, non ? 😉 😉

Tu te rends dans Edition > Préférences > Interface > Thème de couleur. Tu as le choix entre 4 nuances de gris, tout simplement.

  • Pour part, j’apprécie de travailler sur un espace sombre, cela fait, à mon sens, ressortir les couleurs et les contrastes de mon document.

Cours photoshop 005_interface_copyright La retouche photo

ETAPE 06 : SAUVEGARDER SON ESPACE DE TRAVAIL

Comme la prochaine fois que tu ouvriras Photoshop, tu veux qu’il  se souvienne de ton espace de travail, tu vas l’enregistrer pour le retrouver à chaque nouvelle session.

Rien de plus simple, une fois que tu as placé tes différents éléments à gauche à droite, il te suffit de l’enregistrer et ne pas oublier de lui donner un nom.

Tu pourras toujours y revenir et le réenregistrer quand tu le voudras, pas de problème !

Cours photoshop 006_interface_copyright La retouche photo

POUR FINIR

Il s’agit, lors de ces premières étapes de s’habituer (les yeux) et de prendre conscience que l’espace de travail est modulable à sa guise.

De toutes manières, avec du temps et de la pratique, tu y reviendras facilement. Crée ton propre espace de jeu pour que celui-ci te soit le plus simple et intuitif.  Si l’espace de travail  n’est pas conforme à tes habitudes ou tes préférences, tu risques de perdre du temps, de l’énergie et de la patience. Et par conséquent,  ne te permettra pas de créer dans de bonnes conditions et de te faire plaisir.

  • Car le but, sur Photoshop, c’est quand même de s’éclater !
  • Bon bah voilà ce premier cours est terminé, ce n’était pas bien compliqué ??!
  • Je sais bien que pour certains d’entre-vous cela sonne peut-être hyper simpliste, mais je l’ai fait pour ceux qui n’ont jamais ouvert Photoshop de leur vie. Et qui, je l’espère reviendront pour le prochain cours sur « les calques ».
  • En ce qui me concerne, j’aurai aimé avoir cette étape lors de mon premier cours sur Photoshop