Les couches RVB ou CMJN

Comprendre les couches RVB et CMJN

les couches de couleurs

 

 

  • Le modèle RVB est le modèle que l’on a l’habitude de retrouver sur le net, puisque ce mode est destiné à l’affichage écran.
  • Tandis que le CMJN est destiné au milieu de l’impression (imprimerie, supports papiers).

 

Le mode RVB

Rouge, vert, bleu est habituellement abrégé en RVB (ou en RGB en anglais).

Ce mode couleur est le plus simple des systèmes de codage informatique des couleurs. Les écrans d’ordinateurs reconstituent une couleur par synthèse à partir des trois couleurs  : le rouge, le vert et le bleu .  Si on mélange les couleurs entre elles, avec des couleurs complémentaires, on obtient d’autres couleurs, et c’est tout à fait logique (voir-ci-dessous un exemple).

Le mélange des couleurs RVB sur le blog La Retouche photo

 

Pour chacune des couleurs primaires, la valeur s’exprime dans un intervalle entre 0 et 255. Et une valeur d’intensité est attribuée à chacun des pixels du document.

Les valeurs d’intensité vont de 0 (noir) à 255 (blanc) pour chacune des composantes RVB (rouge, vert, bleu) d’une image en couleurs. Lorsque chacune de ces valeurs est de 255, on obtient un blanc pur. Une valeur égale à 0, pour ces 3 couches, produit du noir. Lorsque toutes les composantes ont une valeur égale, on obtient une nuance de gris neutre.

Ci-dessous la superposition des trois couleurs primaires: de gauche à droite : magenta + jaune, cyan + jaune, cyan + magenta, cyan + magenta + jaune.

 

La Boqueria Wikipédia des couches RVB sur le blog La Retouche photo

 

Les images RVB utilisent trois couleurs, rouge, vert et bleu, ou aussi appelé couches, pour reproduire les couleurs à l’écran. Dans les images en 8 bits, les trois couches sont converties en 24 bits (8 bits x 3 couches) d’informations chromatiques par pixel. Les images 24 bits, les trois couches peuvent reproduire jusqu’à 16,7 millions de couleurs par pixel. Les images 48 bits (16 bits par couche) et 96 bits (32 bits par couche) produisent donc le double, puis le double du double, de nuances de couleurs par pixel. Pour simplifier on obtient davantage de couleurs en augmentant le nombre de bits par couche. Pas de surprise ici, cela reste logique.

Le mode couleur RVB de Photoshop varie sen fonction de la configuration de votre espace de travail spécifiée dans la boîte de dialogue Couleurs. C’est pour cela qu’il est important de calibrer (régulièrement), au mieux, ses écrans.

 

Le mode CMJN

Le mode CMJN est l’abréviation de Cyan, Magenta, Jaune et Noir(et CMYK en anglais).

Utilisez le mode CMJN lorsque vous préparez une image pour l’impression en quadrichromie. Le CMJN est un procédé d’imprimerie permettant de reproduire un large spectre colorimétrique à partir des trois teintes de base auxquelles on ajoute le noir.

Le mélange des couleurs CMJN sur le blog La Retouche photo

 

L’ajout du noir permet de mieux contraster les images et de produire des textes plus nets, plus précis. On peut ajouter une couleur supplémentaire (en général du cyan) afin d’imprimer un noir plus intense. C’est ce que l’on appelle un noir soutenu. Le noir étant une couleur moins coûteuse à fabriquer que les autres teintes, son utilité est non seulement d’ordre technique, esthétique mais aussi économique.

Ci-dessous laparation quadrichromique : de gauche à droite : couche cyan, couche magenta, couche jaune et couche noire.

 

La Boqueria Wikipédia des couches CMYK sur le blog La Retouche photo

 

Le modèle CMJN est un modèle de couleur standard, cependant la gamme des couleurs représentée peut varier selon la presse et les conditions d’impression (comme on a vu pour les écrans avec le mode RVB). Le mode Couleurs CMJN de Photoshop varie suivant la configuration de l’espace de travail spécifiée dans la boîte de dialogue Couleurs.

Dans les images CMJN, le blanc pur est produit lorsque la valeur des quatre composantes est 0 %.

 

A retenir

RVB : Rouge, Vert, Bleu (les couleurs primaires : rouge, jaune, vert). Destiné à l’affichage écran.

Les couleurs paraissent plus vive avec le mode RVB. En mélangeant les 3 couleurs entres elle, on obtient du blanc. 

CMJN : Cyan, Magenta, Jaune, Noir (Quadrichromie). Destiné à l’impression.

Avec le mode CMJN, les couleurs paraissent visuellement plus « étouffées » (éteintes) et moins vives que le RVB. En mélangeant les 4 couleurs entre elles, on obtient ici du noir (voir exemple ci-dessous, à gauche en RVB à droite en CMJN). Les rouges et les oranges paraissent moins pêchues en mode CMJN.

 

La Boqueria Wikipédia des couches couleurs RGB VS CMYK

 

L’informatique utilise des nombres codés en système binaire, par groupes de huit octets.  Un octet peut avoir 256 valeurs différentes, et c’est pourquoi on code le rouge, le vert et le bleu avec une valeur comprise entre 0 et 255, et c’est de cette façon que l’ordinateur enregistre le code RVB.

Tout simplement, les couleurs s’additionnent et se mélange comme en peinture. Les valeurs varient, donc, en fonction de l’influence d’une (ou plusieurs couleurs) sur une couleur (ou plusieurs couleurs).

Il est bien entendu possible de basculer d’un mode à l’autre et dans ce cas les couleurs seront convertie au mieux. Mais la conversion d’une image RVB en CMJN produit ce qu’on appelle une séparation des couleurs. Dans ce cas, il peut exister une perte de certaines nuances de couleurs. Ceci n’est pas étonnant, puisque le logiciel est obligé de s’adapter pour retrouver un équilibre dans les couleurs.

 

Astuces

Dés que j’importe une photo dans Photoshop, je fais toujours la même manipulation pour « situer » le nouvel import.

  • Je me rends dans Image > Mode et je vérifie le mode de couleur de l’image.

 

Le mode couleur dans photoshop sur le blog La Retouche photo

 

Un truc tout bête, mais qui m’a valu de « galérer » plusieurs fois dans mes débuts. J’avais beau sélectionner une couleur dans mon nuancier, après avoir cliqué sur OK, celle-ci restait dans des nuances de gris (dans le viewer de la fenêtre d’outils). Il suffit alors de se rendre dans Image > Mode pour constater que le document PSD est en gris. Il suffit alors choisir son mode.

2- Si votre image de départ est en mode RVB, il vaut mieux la retoucher d’abord en RVB puis la convertir en CMJN, une fois que vous avez terminé. Vous pouvez également utiliser le mode CMJN pour travailler directement avec des images CMJN numérisées ou importées à partir de systèmes haut de gamme.

Bien entendu, il est préférable de définir, le mode couleur, bien avant d’appuyer sur le déclencheur de votre appareil photo.

 

J’espère que ce petit cours vous a plu, dans ce pensez à le partagez avec les intéressés, un gros LIKE, ou un commentaire marche aussi. D’ailleurs je me ferai un plaisir de revenir dessus. 😉

 

Recherches utilisées pour trouver cet articlecombien des couches sur une image RVB

Partagez vos créations, ou un petit mot...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *