Comprendre la règle des tiers

Comprendre et appliquer la règle des tiers

 Quoi ? Où ? Et comment ?

 

C’est quoi cette règle ?

 La règle des tiers est une règle générale qui s’applique en peinture, en dessin, en photographie et au cinéma.

La règle consiste à diviser la photo en tiers verticaux et horizontaux. On obtient donc 9 zones  avec 4 points d’intersection. Le but étant de positionner les sujets, principaux de la photo, sur les intersections de ces lignes.

Reproduisez le schéma ci-dessous ou intégrer le directement dans vos photos (mise à l’échelle Ctrl+T, mode de fusion produit, superposition, incrustation,etc).

 

La regle des tiers_ blog, la retouche photo

 

En quoi est-ce utile ?

Sans s’en rendre compte un œil lambda, se balade involontairement de la gauche vers la droite, de haut en bas (et forme approximativement un 2). Je parle bien entendu là de la lecture occidentale. Dans d’autres pays, la lecture se fera dans le sens opposé.

Lecture d'une image par l'oeil, crédit photo La retouche photo.

  • Appliquez cette règle dans une composition favorisera sa lecture, donnera du sens, de la clarté, du dynamisme, de la maturité à votre photo.

 

Quand et comment appliquer cette règle ?

Il n’y a pas de formule magique, mais on peut déjà se pencher vers des généralités :
Portrait: ajustez les yeux sur la ligne supérieure et sur la ligne verticale de gauche si le modèle regarde vers la droite (1/3 pour le sujet principal, 2/3 pour le vide), sur la ligne verticale de droite si celui-ci regarde à gauche.

Orientation du regard, crédit photo La retouche photo

 

Cadrage model 1/3-crédit photo, La retouche photo

 

Paysage: placez l’horizon sur le tiers haut ou bas. Tout dépend si vous voulez donner de l’importance au ciel (2/3 pour le ciel) ou à la terre (2/3 pour la terre).

 

la règle des tiers - crédit photo Alexandre De Vries

 

Terre 2/3_crédit photo, La retouche photo

 

Ciel 2/3_crédit photo, La retouche photo

 

Sujet en mouvement: 1/3 le sujet en action et 2/3 de libre dans le sens du mouvement, on ouvre vers la direction de l’action.

  • Sur tous les téléphones et appareils photos, de nos jours, on peut mettre en place l’assistance « quadrillage ». Donc si, comme moi vous sentez que vous en avez besoin (surtout au début), rajoutez la pendant vos prises de vues. Cela aide très largement.
  • Puis par la suite, dans Photoshop, vous pourrez toujours réajuster le cadrage avec l’outil Crop.

 

Et la créativité ?

Bien entendu cette règle s’adresse essentiellement aux débutants qui désirent apprendre à cadrer, académiquement, leurs photos. En revanche, il ne faut pas oublier que la photo est avant tout une reproduction de ce qu’on a sous les yeux, mais cela doit rester créatif. Chacun à sa vision des choses (heureusement d’ailleurs) et il n’est pas primordial de respecter entièrement cette règle. D’ailleurs je ne le vous conseille pas. Jouez avec les cadrages en faisant plusieurs photos et amusez-vous en les comparants. Observez bien celles qui fonctionnent le mieux et pourquoi ?

 

Pour finir

  • Essayons donc, dans un premier temps de ne plus centrer vos personnages au centre de vos photos.
  • Si votre modèle ne regarde pas l’objectif, 1/3 pour le modèle et 2/3 en ouvrant vers ce qu’il regarde.
  • Et pour les paysages, posez-vous cette question: le ciel ou la terre (il faut choisir ses 2/3) ?
  • Comparez vos cadrages et soyez CRÉATIF !

 

J’espère que ce projet vous a plu… dans ce cas,

    1. Laissez un gros LIKE sur la page,
    2. Partagez-le,
    3. Un commentaire, ou juste un petit mot 😉

 

14 Réponses à “Comprendre la règle des tiers

  • Bonjour
    Simple efficace mais toujours bon de rappeler cette règle.

  • Très cool vos articles. C’est toujours un plaisir de les lire. Et en tant que débutant et autodidate, ils m’aident vraiment beaucoup à relever mon niveau. Encore merci.

  • Bonne description de la composition de l’image seulement il est a noté que sa peut même servir en audiovisuelle pour cadrer ses valeurs de plan.

  • Sophie MEURISSE
    8 moispassé

    Merci, Alexandre, de nous faire ce rappel pédagogique de la règle des tiers pour des cadrages de photo réussis. Les bonnes choses sont toujours bonnes à rappeler !

  • Je découvre votre blog…. et déjà je l’apprécie beaucoup…. des heures de pratique et découvertes en perspective…..et du boulot aussi pour intégrer tous les concepts…..merci pour votre partage de connaissances et de passions

    • Merci Francyne, super content que ce blog te convienne ! C’est un grand plaisir de partager et d’avoir de tel retour.

      • Merci Alexandre
        j ai déja pensé à appliquer ces règles en tiers par moi meme, mais maintenant je vais les appliquer avec ce mode technique.
        j’ai deja envoyé mon adresse email et j’attend votre guide passionement.

        • Super, il n’y a plus qu’à ! Le guide est envoyé dans les minutes qui suivent. Pensez à regarder dans la boite de spam, les boites mails sont souvent capricieuses… 😉

  • Marie-Do POLI
    7 moispassé

    Merci Alexandre
    Tout ces articles m’ont permis d’apprendre une foule de choses, et surtout de me libérer de la contrainte de la photo parfaite, de la lumière parfaite, du tout parfait.
    D’autant que je n’y arrive jamais … Vive la retouche créative !
    On avance, on avance au niveau de la prise de vue, on rame, on rame sur Photoshop, et si on s’accroche en suivant les vidéos, on arrive à des résultats significatifs, grâce à vous.

    • Merci Marie-Do pour ton retour ! Oui, il suffit de se lancer. Mes débuts ont été épouvantables, mais je me suis accroché ! Après cela devient un jeu d’enfant. Et on n’arrête pas d’apprendre, si on continue de s’intéresser en sortant de sa zone de confort. C’est grâce à ce genre de message que je continue. Donc MERCI à vous ! 😉

  • Bonjour
    Je viens de découvrir votre blog : très intéressant.
    Puis-je me permettre d’ajouter une 2e régle pour la prise de vue. Je l’ai baptisé bien simplement : « au niveau du regard, au niveau de l’action ».
    Pour une photo d’un enfant ou d’un animal. il faut se placer à son niveau pour avoir un bon contact visue (du regard) avec le sujet. Ça nous oblige souvent à nous accroupir mais le résultat est tellement meilleur. Pour des adultes assis, il est préférable de s’asseoir devant eux pour être « au niveau de leur regard.

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :