Des retouches photos qui ont changé l’histoire

Une vieille histoire

La 1ère retouche photo a plus de 150 ans

 

«Celui qui contrôle les images contrôle les esprits» Bill Gates.

 

Les premières retouches et les premiers trucages photos ont sans doute été réalisés dans un but artistique.

Mais la politique et les désirs de certains hommes puissants ont rapidement été illustrés.

Il les ont effacé de l’histoire, voici comment…

 

Il y a bien longtemps

1860 : premier désir de trucage, tromper l’œil du public.

Peu après l’invention du négatif, une photo d’Abraham Lincoln a été manipulée. En effet sa tête a été collée sur le corps d’un autre homme politique, John Calhoun ( un important politicien américain durant la première moitié du 19ème siècle).

 

A. Lincoln (à gauche) et J. Calhoun (à droite), sur le blog La Retouche photo.

 

1864 : le montage pour motiver les troupes.

On retrouve (ci-dessous) une photo qui est censée représenter le Général Ulysses Grant au front avec ses troupes. Des recherches ont démontré qu’il s’agit d’un montage de 3 photographies différentes.

  • Le fond de la photo est à l’origine une photographie de prisonniers confédérés,
  • le cavalier et sa monture représente le général Alexander Mc Cook
  • et enfin, et la tête est issue d’ un portrait du général Grant.

Sacré exploit pour l’époque !

 

Général Ulysses Grant au front, montage à partir de 3 photos, sur le blog La Retouche photo.

 

1865 : On ajoute des personnages

Toujours pendant la guerre de Sécession, le général Sherman pose avec ses généraux, mais sur la photographie finale on peut observer que le général Francis P. Blair a été rajouté au cliché original (tout à droite). On peut observer que le fond a aussi été retravaillé, des rideaux ont été importés (histoire de faire plus solennel, probablement).

 

le général Sherman pose avec ses généraux 1 invité surprise, sur le blog La Retouche photo.

 

1917 : La science-fiction commence

Deux adolescentes anglaises (de 10 et 16 ans) affirment avoir vu des fées dans la forêt. Elle reviennent en Angleterre avec une photo qui fit débat dans tout le pays. Ce n’est qu’à l’âge de 83 ans que l’ainée a avoué la tromperie. Elle avait découpé des fées en papier et les avait collé sur un portrait de sa sœur. Elle a alors repris une photo du montage.

 

Cottingley fairies, 1917, sur le blog La Retouche photo.

 

1930 : Je t’efface de l’histoire

Staline avait pris l’habitude de faire effacer ses ennemis des photos. Parmi eux, Nikolaï Lejov le commissaire du peuple aux affaires intérieures, qui a perdu l’estime du dirigeant. On peut d’ailleurs observer une légère erreur de contraste sur le rebord, et la ligne n’est pas nette…

 

Staline qui fait effacerNikolaï Lejov, sur le blog La Retouche photo.

 

1936 : je fais comme toi, ça m’a l’air bien

La façon de faire de Staline s’est propagée au 20ème siècle. Comme on peut le constater ci-dessous, Mao Zedong (dictateur chinois) a fait disparaître Po Ku du cliché original. Du coup, la porte qui se trouvait derrière lui a été modifiée. Les noirs de la photo sont bien plus prononcés que sur l’original

 

Mao Zedong qui fait disparaître un de ses hommes, sur le blog La Retouche photo.

 

1937 : Moi aussi, alors je veux faire tout pareil

Nous avons encore ici, un bel exemple, de ce qu’ un dirigeant politique peut faire. Sur cette photographie, on peut y voir A. Hitler accompagné de 3 femmes et 2 hommes. Et il se trouve que l’un d’entre eux est J. Goebbels (le bras droit de Hitler), celui-ci n’est plus visible sur la photo finale. La raison pour laquelle il a été supprimé reste inconnue. En revanche si vous observez bien, son ombre portée est toujours visible au sol.

 

Adolf Hitler avec et sans Joseph Goebbels, sur le blog La Retouche photo.

 

1942 : Pas besoin de ton aide

Mussolini (dictateur italien) en quête de gloire a fait retirer son écuyer. Comme les autres tyrans de son époque, Mussolini a de nombreuse fois fait appel à la retouche photo pour ses campagnes de propagande. Observez le grain et les nuages de la photo qui ont eux aussi disparu.

 

Mussolini avec et sans son écuyer, sur le blog La Retouche photo.

 

1968 : Fidel fait du coloriage

Quand Fidel Castro (dictateur cubain) approuve l’intervention de l’URSS en Tchekoslovaquie, Carlos Franqui décide de s’exiler en Italie. Furieux, Castro l’a fait effacer de la photo. Méditant sur le sujet, Carlos Franqui écrit: «J’ai découvert ma mort photographique. Est-ce que j’existe ? Je suis un peu noir, je suis un peu blanc, je suis une petite crotte, sur la veste de Fidel» (lol) En effet, on peut voir que le trucage a été expéditif, on peut encore voir sa veste sur le bras droit de Fidel (échec !).

 

Fidel Castro fait supprimer Carlos Franqui, 1968, sur le blog La Retouche photo.

 

1972 : Mao Zedong voit les choses en grand

Voici un autre bel exemple de photographie truquée, à la demande de Mao Zedong pour faire effacer des personnes tombées en disgrace à Tiananmen.

 

Mao Zedong qui fait effacer plusieurs personnes, sur le blog La Retouche photo.

 

Le fait de faire appel à la retouche photo reflète une problématique majeure :

  • la photographie est-elle, encore, le garant de l’authenticité ?

Je vous invite à vous faire votre propre opinion et à la partager (ci-dessous) dans les commentaires.

 

J’espère que cet article vous a plu… dans ce cas,

  1. Laissez un gros LIKE sur la page,
  2. Partagez-le,
  3. Un commentaire, ou juste un petit mot 😉

 

Recherches utilisées pour trouver cet articleretouche photo histoire, histoire de la retouche photo

9 Réponses à “Des retouches photos qui ont changé l’histoire

  • bonjour, et bravo pour ce superbe travail

    Article très intéressant, je ne pensais pas que la retouche photo était une si vieille dame que cela, donc on ne devrait avoir aucun remord à retoucher nos photos. 🙂
    on voit déjà que certains travaillaient avec application et soins, d’autres le faisaient un peu à l’arrache.

    merci pour ton site et tout le travail que tu fais pour nous apprendre la photo, bravo à toi 🙂
    Valérie

    • Merci Valérie pour ton retour positif sur cet article.
      En effet j’ai réellement été surpris par le travail effectué à l’époque, et ce pourquoi ces retouches étaient destinées. Il ne faut pas avoir de remord à retoucher des photos, les outils sont à dispositions et évoluent sans cesse. D’ailleurs les appareils photos font déjà un travail de retouche, sans même que l’on s’en aperçoive (grain, vignetage, etc). Tous les photographes retouchent leurs photos, même à l’argentique.Il faut vivre avec son temps et jouer avec ces nouveaux outils.
      Au plaisir de te lire à nouveau… Ce sont ces genres de messages qui me donnent envie de poursuivre ! 😉

  • Bonjour
    Je prends connaissance de cet article aujourd’hui, je suis bleuffé. Je savais que la retouche ne datais de l’air du numérique, en fait elle est née avec la photo.
    Chacun ses raisons pour modifier une photo, mais au final c’est le plaisir que cela procure amélioration, pour faire plaisir ou tout simplement par envie.
    Il ne faut pas avoir honte.
    En tout cas bravo pour cet article très intéressant.
    Au plaisir de vous lire.

    • Merci pour ton retour. En effet, il ne faut pas en avoir honte et l’assumé fièrement. Une bonne retouche vient avant tout de la main d’un artiste. 😉

  • L’envie et le besoin de « trafiquer » une photo a toujours existé !
    Il est certain qu’à l’époque de l’argentique, nous n’avions pas les outils nécessaires … ou du moins ils étaient spartiates : ciseaux et colle !
    Le numérique a tout révolutionné !
    Merci pour cet article très intéressant qui remet certaines pendules à l’heure !!!

  • Jean Mermoud
    9 moispassé

    Bonjour, je m’appelle Jean Mermoud et je trouve que votre site est fichtrement bien fait, je ne m’attendait guère à trouver un site, un jour, dans ma carrière de cagayeur, aussi rapporté et organisé.

    Cordialement, Jean Mermoud, cagayeur de la rue des potiers, Madrid.

  • vraiment un grand merci a vous cela ma permis de découvrir certaines choses en quelque sort l’historique de la retouche photo si je peux m’exprimer ainsi

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :