Un jour, un artiste : Thomas Tourral

Bienvenue à nouveau sur La retouche photo ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que tu viens ici, tu as dû déjà lire mon guide. Si ce n'est pas encore fait, (quelques pages et beaucoup d'images) clique ici pour télécharger le guide gratuitement ! 🙂

Thomas Tourral est un photographe français, autodidacte, situé à Lyon. Ses réalisations ont capté notre attention sur la toile, notamment sur la plateforme de partage Behance où la communauté ne cesse de grandir et de nous étonner jour après jour.

Thomas est avant tout un graphiste. Il commence la photographie comme activité complémentaire pendant ses études. Au fur et à mesure des années, la photographie prend de plus en plus de place jusqu’à devenir une passion. D’après ses travaux, il semble être un amoureux de la nature. Dans son portfolio, on y voit de magnifiques paysages montagneux. Il aime les paysages « épiques » que l’on retrouve en montagne. Il apprécie les différents contrastes que l’on peut trouver entre la neige, la roche, et la végétation. Et tout cela varient suivant les saisons. Malgré de sublimes paysages capturés, Thomas ne s’arrête pas là et s’adonne aussi au portrait et à la photo de rue. Un travail, une approche différente de la photographie.

Thomas expérimente de nouveaux supports visuels, une activité qu’il garde bien séparée de son travail de graphiste. Il propose un travail de photo montage afin d’effectuer de courtes animations. Le cinémagraphe est un terme peu connu, c’est une forme alternative d’animation, un format GIF version améliorée. Il est vrai que le GIF n’a pas vraiment bonne réputation, car les blagues sont souvent salaces et manquent franchement de subtilités. Mais dans les mains d’un vrai artiste, le résultat est tout autre. Le rendu est plus léger, plus fin. La technique consiste à garder seulement une partie de la photo animée. On ne s’attend pas à voir la photo s’animer et la surprise est donc au rendez-vous. Un travail qui nous rappelle Romain Laurent.  Il apporte des effets souvent lumineux, et le rendu est souvent abstrait.

On vous laisse découvrir cet artiste dans l’interview ci-dessous et ses travaux…

Sept mai, recueil par Thomas Tourral sur le blog La Retouche photo

Sept Mai par Thomas Tourral sur le blog La Retouche photo

 

Interview

LRP – Bonjour Thomas, et enchanté. Nous avons découvert ton travail sur Behance et d’autres sites. Peux-tu nous dire un peu plus sur toi ?  

TTBonjour à tous ! Thomas, la trentaine, graphiste multimédia de métier et photographe par passion !

LRP – Peux-tu nous parler de ton parcours ?  Quel bagage tu as ?

TT – J’ai fait 9 ans d’études dans le graphisme, le multimédia, le jeu vidéo et l’art numérique. C’est durant mes premières années d’études que j’ai découvert la photo et que j’ai commencé à m’amuser avec.

 

LRP – Quelles sont tes inspirations ? Des artistes préférés ?

TT – Mon métier me pousse à m’inspirer de tous les domaines artistiques : design, graphisme, archi, photo, mode, vidéo, jeux, etc. Je fais beaucoup de veille et tout ça participe de près ou de loin à mon inspiration.
Difficile de citer des artistes, car je vois beaucoup de choses quotidiennement, sans forcément m’arrêter sur les noms. Mais quelques uns sortent du lot : Alexandre Deschaumes est celui qui m’a le plus inspiré en photographie de paysages. Il a un style bien particulier et arrive à capter des atmosphères incroyables !
De manière générale, j’aime beaucoup les projets qui mélangent les styles et j’ai plusieurs projets en cours qui partent dans ce sens : photo et illustrations, cinémagraphes, etc. Ça me permet de me renouveler et de mettre en application mon métier et ma passion.

Sept mai, recueil par Thomas Tourral sur le blog La Retouche photo

Sept mai, recueil par Thomas Tourral sur le Blog La Retouche photo

LRP – Comment aimes-tu travailler ? As-tu un workflow particulier, ou peut-être des astuces à partager ?

TT – Je n’aime pas passer des heures sur une image. Il faut que cela vienne quasi au premier coup. Si la photo est ratée de base, alors la retouche n’arrangera pas les choses donc je ne vais pas y passer des heures. Idem lorsque je pars en randonnée. Il faut que je sois là au bon moment. J’ai du mal avec les photographes qui calculent absolument tout, je trouve que les photos, même si j’avoue les trouver incroyables, manquent de spontanéité.
Par contre, je passe plus de temps sur mes cinémagraphes, à faire des essais, à laisser tomber pour y revenir plus tard.
Pas forcément de workflow particulier, mais je conseille à n’importe quel « artiste » de s’inspirer de tous les domaines artistiques possibles et pas seulement ceux qui les intéresse.

 

LRP – Quels sont tes projets futurs pour l’année 2017 ? A long terme ? Ou peut-être des envies, des souhaits, pour l’année 2017…

TT – Le projet principal de cette année c’est de faire des expositions. L’autre point sur lequel je travaille est de lancer mon projet de cinémagraphes. C’est un nouveau support qui m’intéresse beaucoup et qui, je pense, sera de plus en plus présent au fil des années !

 

Sept mai, recueil 7 par Thomas Tourral sur le blog La Retouche photo

Sept mai, winter 2 par Thomas Tourral sur le blog La Retouche photo

LRP – Alors justement, le « cinémagraphe ». Peux-tu nous en dire un peu plus sur cette technique ? Et pourquoi aimes-tu travailler sur ce type de format ?

TT –  Le terme cinémagraphe n’est pas très vieux même si le principe d’une animation gif qui boucle existe depuis longtemps. Ici, le terme désigne une photographie dont un élément reste animé. Avec le retour en force des gifs dans le web d’aujourd’hui, c’est une technique qui commence à prendre son essor. J’aime beaucoup car il y a un côté vraiment hypnotisant. Les cinémagraphes que je préfère et qui sont, à mon avis, les plus réussis, sont ceux dont l’animation ne se voit pas au premier coup d’œil. On a l’impression d’être face à une photo et d’un coup un élément vient s’animer.

Au final, je suis même dans un entre deux, entre le cinémagraphe et le gif, puisque je pars de simples photos auxquelles je rajoute des éléments graphiques en post prod qui bouclent. Sur le principe on pourrait dire que ce sont des cinémagraphes, mais ce terme, comme il est compris aujourd’hui, porte vraiment sur des photos avec un élément réel animé. Mes éléments, eux, sont virtuels.

 

LRP – Merci beaucoup Thomas pour ces quelques mots, et nous te suivons de près maintenant… 😉

TT – Merci à vous ! Content d’être présent ici ! À bientôt !

septmai-kinesis-04-thomas-tourral-blog-la-retouche-photo

 

septmai-neon-8-thomas-tourral-blog-la-retouche-photo

 

Retrouvez-le

 

J’espère que ses travaux vous ont plu… dans ce cas,

  1. Laissez un gros LIKE sur la page,
  2. Partagez-le,
  3. Un commentaire, ou juste un petit mot

Une réponse à “Un jour, un artiste : Thomas Tourral

  • Superbe, quand est ce que tu nous fait un tuto sur le GIF alex ??!
    Hate de voir ça !!! 😉

Partagez vos créations, ou un petit mot...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *