Comment utiliser le réglage TSL dans Lightroom

Réglage sélectif des couleurs

Modifier la Teinte, la Saturation et la Luminosité

 

Nous avons vu dernièrement les réglages de base dans Lightroom. Ces derniers nous permettent de sublimer nos photos en revoyant nos valeurs (exposition, tons foncés/ clairs, blancs/ noirs, etc). Mais on peut aussi revoir les couleurs de notre photo avec la balance des blancs (température, teinte). A partir de ces réglages de base, on obtient déjà de belles retouches. On a vu aussi comment revoir nos teintes sur nos tons avec la courbe des tonalités. On peut donc apporter plus de couleurs à nos tons foncés et clair en travaillant sur les couches RVB (rouge, verte et bleue).

L’inconvénient avec ces deux derniers réglages, c’est qu’ils agissent sur la totalité de l’image. Par exemple, si on augmente la saturation, toutes les couleurs sont affectées et saturées. Je ne sais pas vous, mais j’apprécie travailler sur une couleur en particulier, ou alors un couple de couleurs, sans forcément changer toutes les couleurs. Comme on peut s’en douter, Lightroom a le remède. Et cela se passe dans le module Développement, juste en dessous de la courbe des tonalités, le TSL. On peut travailler sur chaque couleur !

 

 

Le tutoriel

TSL, mais qu’est ce que ça veut dire ? TSL signifie simplement Teinte, Saturation, Luminance. Enfin je préfère dire Luminosité, c’est plus clair, non ? Dans le panneau TSL, on retrouve deux autres onglets La Couleur et le NB (noir et blanc). La présentation des réglages est la même dans chaque onglet. Lightroom nous propose un curseur pour chaque couleur.

 

Dans le premier onglet Teinte, on peut modifier la teinte de chaque couleur (rouge, orange, jaune, vert, vert bleu, bleu, pourpre, magenta). Par exemple dans la vidéo, je commence par la couleur orange car cette dernière prédomine dans la photo. En bougeant le curseur sur la droite, j’ajoute plus de jaune sur mes oranges. Je peux faire la même chose avec le jaune, et ajouter plus de vert dans mes jaunes. Ainsi de suite sur chaque couleur, on retrouve la couleur voisine. Il est peut-être judicieux de se faire une petite révision sur les couleurs et ses valeurs. Et je pense que connaître le cercle chromatique est primordial pour travailler sur l’harmonie des couleurs. On ne marie pas n’importe quelles couleurs ensemble, certaines couleurs sont prédisposées à fonctionner entre elles. Exemple, le jaune orangé marche très bien avec un bleu violacé, ou encore un bleu vert avec un rouge orangé.

En bougeant le curseur d’une couleur, Lightroom repère automatiquement la couleur dans la photo et la modifie. Toute la couleur en question est modifiée sur la photographie. Le réglage TSL correspond au réglage Teinte / saturation dans Photoshop. D’ailleurs l’agencement des réglages est le même. En premier la Teinte, puis la saturation et enfin on a la luminosité. On ne se sent donc pas trop perdu ! 😉

 

Dans chaque onglet (ou panneau du TSL), on retrouve un outil particulier. Disponible sur le coin gauche, le bouton de réglage par glissement permet de sélectionner une couleur en cliquant simplement dessus (sur la photo). Là aussi Lightroom repère automatiquement de quelle couleur il s’agit et la modifie. On a simplement à bouger notre souris vers le haut, ou vers le bas, pour affecter une couleur d’une autre couleur.  On peut donc s’appliquer à doser manuellement la teinte, la saturation et la luminance de chaque couleur. Ce réglage est vraiment utile, surtout quand il y a un mélange de plusieurs couleurs. Le curseur bouge d’ailleurs en temps réel. On peut donc vérifier les valeurs numériques attribuées aux couleurs.

Il n’a jamais été aussi simple de changer une couleur !

 

Pour finir

Le réglage TSL dans Lightroom est très utile en photographie. On peut ainsi accentuer notre vision (artistique) de la photo. On peut par exemple décider de mettre en avant une couleur bien particulière, comme saturer le rouge qui est une couleur forte. Afin de manipuler et d’attirer l’œil. Un exemple bien connue, c’est la cabine londonienne, effet garantit ! Mais peut-être un peu banal, non ? On peut faire la même chose avec la luminance, mais bon l’effet est moins impressionnant.

Comme vous vous en doutez, on peut facilement créer une désaturation partielle avec le TSL dans Adobe Photoshop Lightroom et d’autres techniques de ce style. Il existe une multitude de solutions avec ce type de réglage !

N’hésitez pas à tester de nouvelles choses, de nouveaux effets. Il faut simplement prendre le temps de tester de nouvelles choses, et surtout de voir ce qu’il se fait déjà afin d’avoir de nouvelles idées ou simplement améliorer une technique. Le plus important c’est de sortir de sa petite zone de confort ! 😉

 

J’espère que ce tutoriel vous a plu… dans ce cas,

  1. Laissez un gros LIKE sur la page,
  2. Partagez-le,
  3. Un commentaire, ou juste un petit mot 😉

Une réponse à “Comment utiliser le réglage TSL dans Lightroom

  • Merci, vraiment sympa d’avoir de nouvelles infos à chaque fois ! De bons tutos sur ce blog !

Partagez vos créations, ou un petit mot...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :