500 Subscribers : speed art Photoshop

500 abonnés

 

500 abonnés, speed art Photoshop sur le blog La Retouche photo

 

On fête les 500 abonnés sur la chaîne Youtube La Retouche !

 

La chaîne est en place pour partager des astuces, des solutions, des techniques en retouche photo et montage photo. Pour cela on apprend à utiliser différents logiciels, essentiellement Photoshop et Lightroom. J’échange avec vous mes connaissances que j’ai acquis et que j’acquiers encore. Car je me forme tous les jours pour me perfectionner et pour partager avec vous encore plus…

En me formant tous les jours, je me force à sortir de ma zone de confort. Et c’est exactement ce que j’essaie de faire avec vous. Vous faire sortir de votre zone de confort. En gros, pour vous apprendre des choses, il faut bien que je les apprenne ou les découvre. On apprend ensemble, et on avance ensemble !

La devise du blog et de la chaîne La Retouche, c’est « ensemble clic par clic ». On progresse ensemble, jour après jours. Et croyez-moi on progresse plus vite en groupe et plus loin en meute ! 😉

Aujourd’hui, je souhaite vous remercier pour tout ce que ce blog et la chaîne apportent… vos retours super positifs, vos commentaires encourageants, vos surprenants progrès, votre persévérance, des gros LIKE, des partages, … !!!

C’est fou, déjà 500 abonnés sur la chaîne. Comme je le dis dans la vidéo, j’espère que l’on atteindra très vite les 1000 abonnés. Et ça à l’air très bien parti !

Pour certains ce n’est certainement pas beaucoup. Mais 500 abonnés, pour moi, c’est énorme ! On part quand même de 0. Donc pour cela, je vous dis encore un GRAND MERCI !

Donc voici la petite vidéo, en version speed art car il y a quelques heures de travail… J’espère que vous aimerez et que vous donnera des idées !

Bon visionnage !!! 😉

 

 

Mon cadeau

500 abonnés, cela se fête et je tiens à le fêter avec vous. Pour vous remercier, je me suis donc challenger sur un photo montage avec le nombre 500. Je n’ai pas d’idée spéciale en tête, hors mis créer le 500 en 3D dans un décor style plage. Afin de me stimuler un petit peu et de poser mes idées, je réalise rapidement un croquis dans Photoshop. Une fois mes principaux éléments implantés je peux passer à la 3D.

3D

J’utilise le logiciel 3Ds max pour mes réalisations en 3D. Sans y passer trop de temps, je décide de seulement réaliser la modélisation avec une extrusion. Je pose les chiffres sur un sol modelé afin d’avoir plus de relief. Et le relief est simulé avec des lumières Vray (moteur de rendu). Je fais simple, je préfère passer plus de temps dans Photoshop. Je n’ai pas le temps donc j’optimise mon projet en adoptant mon workflow. Je crée deux rendus, un premier avec les lumières vray et les ombres colorées. Et un deuxième que l’on appelle « ambient occlusion ».

Une fois mes deux passes 3D réalisées, j’ouvre Photoshop et importe ma base 3D. Là je n’ai plus qu’à me lancer et commencer à revoir mon ambiances lumineuses. Et une chose que j’aime faire après avoir posé un sol vite fait. C’est de m’appliquer à créer un ciel original, avec une forte source lumineuse. Je trouve ainsi facilement mon ambiance lumineuse et l’atmosphère colorée. J’aime aussi utiliser des nuages, pour créer un ciel plus présent, voir menaçant.

Le ciel

Une fois le ciel créer, je peux commencer à texturiser mes chiffres. Pour cela j’importe des textures de pierre de la bibliothèque Fotolia. Je découpe chaque chiffre pour les texturiser un par un sur des calques séparés. J’ajoute des masques pour définir et adoucir les contours. Je prête attention à garder une certaine cohérence dans la lecture de la texture pierre sur le nombre 500. J’utilise le mode de fusion superposition que j’ajuste avec l’opacité et les calques de réglages.

Je n’hésite pas à jouer avec les modes de fusion pour trouver des effets de couleurs et lumières intéressants. Je crée aussi un nouveau calque pour finaliser les couleurs avec un pinceau doux et une faible opacité.

Les personnages

Maintenant, il ne reste plus qu’à importer nos protagonistes. Là je choisis de vous illustrer par des sportifs, des photographes, skateurs, etc. Petite difficulté ici, créer une perspective en adéquation avec le décor déjà créé. Le problème qui se pose, c’est que les personnages n’ont pas la même taille, le même angle de vue, la même colorimétrie, la même teinte, les mêmes tons. Et oui, on retrouve les joies et la simplicité d’un photo montage ! 😉

Je regroupe tous mes personnages dans un dossier que je renomme « characters ». Oui j’ai gardé l’habitude de renommer mes calques en anglais (mes anciennes expériences pro.) J’ajuste la colorimétrie et la lumière avec des calques de réglages courbes et luminosité/ contraste. Le but ici est d’appuyer la perspective en ajustant les contrastes de chaque calque.

Le décor

Il ne reste plus qu’à habiller tout ça. Je choisis d’apporter plus de végétation avec des photos de palmiers et de branches. Là aussi je découpe pour ne sélectionner seulement ce qu’il m’intéresse. je peaufine les contours avec les masques créés sur chaque calque. Je me sers des outils de transformation (inclinaison, torsion) et de marionnette pour modifier les éléments en fonction de la perspective.

Je rassemble tous mes calques dans un dossier « vegetation ». J’ajuste les calques là aussi avec des calques de réglages courbe et balance des couleurs. J’ajoute des légers flous pour appuyer la profondeur.

Finalisation

C’est là qu’on commence généralement à apercevoir le rendu final. La composition est prête, il ne reste plus qu’à sublimer avec des quelques effets et calques de réglages. Avant de revoir tout cela, homogénéiser tous mes calques avec un calque remplit en gris moyen. A ce dernier, j’ajoute du bruit et choisit le mode de fusion lumière tamisée.

Je peux maintenant finaliser mon photo montage dans Camera raw. Pour sécuriser mon travail dans Camera raw, je crée un objet dynamique sur mon calque. Dans le module Camera Raw, je revois tous les réglages de base afin d’optimiser la lecture des tons foncés, tons moyens et tons clairs. Et, avec du recul, je pense même c’était un peu trop. Je revois aussi les teintes de mes tons avec la courbe des tonalités. Et je teste tous les réglages de Camera raw pour voir ce qu’il fonctionne, et ce qu’il ne fonctionne pas. Je ne touche pas aux filtres et autres outils que l’on trouve dans la barre supérieur du module.

Pour finir

J’ai pris beaucoup de plaisir à créer cette vidéo. Je voulais immortaliser ce moment et vous le faire partager.

J’y ai passé pas mal de temps, un peu trop à mon goût car je ne suis super satisfait du résultat final. Je ne suis pas content de la végétation au pied du 500, de certains personnages, du sable, de l’ombre projetée 500. Il n’y a que le ciel qui ne m’a pas trop posé de problème et que j’apprécie dans le photo montage. Je ne suis d’ailleurs pas très content de moi, mais bon… Je le suis rarement d’ailleurs dans mes créations. Et puis cela fait parti du jeu,  » je partage avec vous mes réussites mais aussi mes échecs ». J’aurai aimé aller plus loin et revoir certaines choses dans mon projet. Mais bon, ce n’est pas possible, pas le temps ! Il faut savoir s’arrêter et passer rapidement à autre chose. Pas facile à faire ! 😉

J’espère en tout cas que cela vous plaît et que cela vous donne des idées. C’est le but ! 😉

On se dit donc à très vite pour fêter les 1000 abonnés ! Si vous avez des idées, je vous invite à les partager en dessous dans les commentaires.

 

Abonnez-vous à la chaîne La Retouche, ici, si ce n’est pas déjà fait ! 😉

 

J’espère que ce projet vous a plu… dans ce cas,

  1. Laissez un gros LIKE sur la page,
  2. Partagez-le,
  3. Un commentaire, ou juste un petit mot… 😉

4 Réponses à “500 Subscribers : speed art Photoshop

Partagez vos créations, ou un petit mot...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *