1000 Abonnés : Speed art Photoshop

1000 Abonnés sur Youtube

 

1000 abonnés sur la chaîne Youtube La Retouche photo

 

On fête les 1000 abonnés sur la chaîne Youtube La Retouche !

 

J’ai posté il y a très peu de temps, à peine deux mois (déjà), la vidéo pour fêter les 500 abonnés. Je ne pensais pas que la chaîne allait atteindre si vite son double d’abonnés, 1000 ABONNES ! Whaou !!! 😉

Ce qui il y a de bien sur Youtube, c’est que les chaînes augmentent exponentiellement, et cela de plus en plus vite. Ce sont les débuts les plus difficiles ! Si pour certains les débuts peuvent être très rapides et surprenants, moi c’est jamais le cas ! lol. Il y a toujours une part de galère avant de connaître une part de réussite. On se demande si un jour on pourra atteindre suffisamment de personnes pour faire connaître/ décoller son activité. Et je pense que cela se retrouve dans tous les domaines, il suffit d’être persévérant et ne pas lâcher. Il est possible de douter, à court terme. Mais il faut voir ça à long terme, sur des années, une décennie ou deux. Une activité met du temps à décoller, il faut savoir être patient et travailler entre temps !

1000 abonnés, comme je l’avais mentionné avec les 500, cela peut paraître un peu faible, surtout sur Youtube. Mais pour moi, c’est déjà énorme, je pars de 0. J’ai commencé avec 0 abonnés ! Pourtant j’avais déjà ouvert une première chaîne où je réalisais déjà des speed art Photoshop. Mais j’ai voulu repartir de zéro, d’en bas. Et de franchir les marches une à une ! Et consacré une chaîne juste pour vous ! 😉

Comme je le dis dans la vidéo, j’espère que l’on va très vite atteindre les 2000 abonnés ! Vous êtes de plus en plus nombreux sur la chaîne et sur le blog La Retouche photo, et je suis ravi que mon contenu vous plaise et que vous pratiquez avec… Je cite d’ailleurs certains d’entre vous dans la vidéo, vos efforts et progrès sont incroyables ! Et j’espère que très vite d’autres passionnés se grefferont à cette liste ! Vos messages et commentaires me font extrêmement plaisir, et certains me touchent plus particulièrement. Pour cela, je vous dit encore, et encore, UN GRAND MERCI ! 🙂

 

 

Mon cadeau

1000 abonnés, cela se fête ! Je tiens à fêter cela, avec vous ! Comme pour les 500 abonnés, je me lance dans un speed art dans Photoshop. Histoire de sortir des tutos que je vous propose chaque semaine, je m’impose un nouveau challenge. Je tiens à me défier régulièrement pour sortir de ma zone de confort ! Pour les lecteurs réguliers, cela ne vous étonne probablement pas. J’ai besoin de créer de nouvelles choses, et me permettre de progresser par la même occasion !

 

Le croquis

Avant de me lancer dans Photoshop, je cherche quelques idées pour commencer par une base. Je décide de me lancer dans une phase de speed painting. Comme je le mentionne dans la vidéo, depuis quelques semaines, je cherche à travailler mon « speed painting » à la tablette. Cela me permet de trouver mes premiers volumes et mes premières valeurs de gris.

Je décide de travailler ma composition en nuances de gris afin de me focaliser uniquement sur les contrastes. La couleur peut perturber le regard, beaucoup de photographe et artistes digitaux recommandent de visionner ses images en noir et blanc.

J’en parle aussi dans la vidéo aussi, je cherche à travailler ma perspective. Pour poser de bonnes bases, je crée un dossier guide qui regroupe mes différentes lignes directrices (ligne horizontale, lignes de fuites). J’obtiens donc une perspective avec deux points de fuites importants (sur les côtés), et une légère contre-plongée.

 

Le ciel

Comme vous l’avez sûrement remarqué, j’apprécie travaillé sur un ciel bien présent et si possible complexe. Pour le coup, dans ce projet, j’ai visé un peu haut je trouve. Je construis un ciel qui doit épouser la perspective. Avec deux points de fuites, je prolonge les nuages avec les outils de transformation. Cela me permet d’accentuer la perspective et de renforcer ma composition.

Je reste encore en nuances de gris pour avoir la meilleure lecture possible. Je peaufinerai ce dernier au moment de passer à la couleur.

 

La couleur

Honnêtement, la galère se fait sentir au moment de passer à la couleur. Je pense avoir passé un peu trop de temps à travailler en gris, du coup le passage à la couleur ne se fait pas simplement. Après quelques coups d’essais avec certains calques de réglages, je commence à trouver mes couleurs. Mais pour bien faire la chose, je reprends tous mes calques un par un. Je commence par les rendre invisible dans l’espace de travail. Et je recommence à travailler sur chacun de mes calques. J’ajoute de la couleur sur ces derniers et optimise les réglages pour fusionner au mieux avec le travail déjà effectuer. Je commence à voir mon photo montage en couleur et prendre forme, je retrouve le sourire et continue sur ma belle lancée.

Ca y est, toute mon illustration est en couleur. je peaufine avec d’autres nouveaux calques, par ci par là, afin de créer de meilleures transitons. Je m’applique à retravailler certaines valeurs sur les différents plans. Et je vérifie de temps en temps la lecture en désaturant mon document psd avec un calque de réglage teinte/ saturation sur le haut de pile. Voilà, la lecture est plutôt propre, je peux passer aux effets et à l’optimisation finale de mon travail.

 

Les effets

Toujours dans un souci d’améliorer la lecture de l’image, je commence par appliquer quelques coups de pinceaux « faisceaux lumineux ». Cela donne plus de force au soleil et je pense appuie encore un peu plus la perspective. Pareille avec les effets de fumées et de particules. Ils permettent de mieux distinguer les différents plans (les montagnes), de les englober, de leur donner plus de force, enfin je pense… 😉

Le photo montage est réalisé à 90, voire 95%, il n’y a plus qu’à le finaliser afin d’harmoniser tout cela et d’optimiser davantage le projet !

 

Finalisation

Une fois que tous mes éléments sont en place, la lecture vérifiée en noir et blanc, les belles couleurs appliquées, il n’y a pus qu’à sublimer tout cela !

Je commence par créer un nouveau calque fusionné sur le haut de la pile. J’ai mon calque finale, je n’y touche pas, il me sert de base. Je le duplique et transforme la copie en calque dynamique pour appliquer mes effets en toute sécurité. Je peux exporter mon calque dans le module Camera Raw, et revoir légèrement la balance des blancs, les contrastes, les blancs et les noirs, la netteté, la vibrance et la saturation. Je peux aussi finaliser mes tons clairs et foncés dans la courbe des tonalités. Mais sans exagérer, le travail des valeurs est censé déjà avoir été effectué au préalable. Une fois satisfait, je referme le module et je peaufine encore…

Pour travailler sur la netteté, je crée un calque Passe-haut. Cependant j’utilise un masque par-dessus pour seulement afficher l’effet en fonction de la profondeur de champs. Exemple, le plan 1 avec le bâtiment I est affiché à 100 %. Le plan avec la lettre E, par exemple, est lui  affiché à 20%. Ainsi de suite avec les autres plans. Le premier plan paraît donc plus nette que l’arrière plan, logique, non ?! 😉

Je finalise avec deux derniers calques, que j’ai l’habitude mettre en place à chaque projet (enfin pour le moment). Je crée un nouveau calque de réglage Courbes ou je réduis les gris moyens, j’affiche cet effet seulement sur les bordures à l’aide d’un masque. Ce dernier donne l’effet vignetage pour centrer le regard. Et enfin un dernier calque que je remplis à 50% de gris, je luis applique un effet de bruit, et je change son mode de fusion pour lumière tamisée. Là aussi, cette étape me permet homogénéiser tous mes calques.

 

Pour finir

Je suis encore surpris de vos messages et commentaires, qui me poussent à continuer. Vos retours me permettent de trouver de nouvelle idées, de me challenger, de me surpasser, et (surtout) de trouver de la motivation !

Pour vous dire, que cette chaîne n’est rien sans ses lecteurs, sans ses abonnés. Donc sans vous cette chaine n’existerait pas, ou plus ! Pour ça, je vous dire encore un grand, un grand, un grand merci ! Comme je l’ai dit plus haut j’espère que l’on va très vite passer aux 2000 abonnés, pour refêter ça ! Si vous avez des idées, je vous invite à les partager en dessous dans les commentaires.

 

J’espère que ce projet vous a plu… dans ce cas,

  1. Laissez un gros LIKE sur la page,
  2. Partagez-le,
  3. Un commentaire, ou juste un petit mot… 😉

2 Réponses à “1000 Abonnés : Speed art Photoshop

  • Félicitation La retouche, enfin devrai-je plutôt dire Alexandre! C’est du bon boulot, tu partages énormément. Merci beaucoup, continue comme ça.

  • Hâte de voir les 2000 abonnés, les 5000 et les 10 000 abonnés. Cela promet une belle évolution. Félicitation encore !

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :